Planet Vertbaudet utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation sur son site et vous offrir des contenus personnalisés. En continuant, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

 

Découvrez aussi :

Accoucher dans un pôle physiologique

Accoucher dans un pôle physiologique - Forum Planet Vertbaudet

Au sein des maternités, les pôles physiologiques ou "salles natures" sont de nouveaux lieux de naissance qui accueillent les mamans désirant accoucher le plus naturellement possible, tout en étant bien encadrées par des sages-femmes. Découverte…

Par : Anne-laure Guiot

Vous avez envie de mettre au monde votre bébé de la façon la plus naturelle possible ?

"Depuis quelques années, le pôle physiologique présent dans certaines maternités répond à cette nouvelle demande des futures mamans", explique Simone Thevenet, sage-femme responsable de la salle d’accouchement à la maternité de l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Il s’agit d’une salle aménagée, située à proximité de la salle d’accouchement traditionnelle, qui ressemble à une chambre de maternité. Ici, pas d’appareil de surveillance médicale, ni de perfusion ou de péridurale… ces "salles natures" ont la particularité d’être le moins médicalisé possible.

 

Ces lieux de naissance comprennent un lit d’accouchement doté de plusieurs positions et d’une liane en tissu pour s’étirer. Ils sont également équipés d’un grand coussin de grossesse et d'allaitement, d’un ballon de naissance, d’une douche ou d’une baignoire destinée à favoriser la dilatation du col, d’une table à langer munie d’une rampe chauffante mobile…"Ils offrent une alternative intéressante aux futures mamans qui veulent un accouchement différent, mais encadré par des sages-femmes, note la spécialiste. Celles-ci peuvent bénéficier à tout moment d’une surveillance médicale soutenue en cas de besoin, et en même temps d’un vrai accompagnement dans la gestion de la douleur".

 

En général, les futures mamans ont déjà fait un projet de naissance précisant ce mode d’accouchement naturel, avec la sage-femme qui assure leur suivi. "Elles ne sont acceptées dans le pôle physiologique que si leur grossesse est normale et ne comporte donc pas de contre-indications (diabète, tension…), rappelle la sage-femme. Quelques heures avant l’accouchement, on renouvelle avec elles ce contrat moral rappelant toutes ces conditions et signifiant qu’à tout moment, elles peuvent bénéficier d’une prise ende même autoriser la présence discontinue du monitoring toutes les heures pour surveiller le bien-être foetal. Quand elles se sentent prêtes, elles peuvent mettre au monde leur bébé dans la position qu’elles souhaitent. "En cas de problème (stagnation de la dilatation du col…), il est toujours possible de les transférer dans la salle d’accouchement traditionnelle à proximité pour une prise en charge médicale adaptée", conclut Simone Thevenet.  charge plus médicalisée conformément à leur demande ou à celle du personnel médical".  En l’absence d’anomalies, les femmes enceintes doivent tout de même autoriser la présence discontinue du monitoring toutes les heures pour surveiller le bien-être foetal. Quand elles se sentent prêtes, elles peuvent mettre au monde leur bébé dans la position qu’elles souhaitent. "En cas de problème (stagnation de la dilatation du col…), il est toujours possible de les transférer dans la salle d’accouchement traditionnelle à proximité pour une prise en charge médicale adaptée", conclut Simone Thevenet.     

 

 

Crédit photo : fotolia

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :