Planet Vertbaudet utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation sur son site et vous offrir des contenus personnalisés. En continuant, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

 

Découvrez aussi :

Donner le bain à bébé

Donner le bain à bébé  - Forum Planet Vertbaudet

Votre enfant : il est chou, il est beau, il est mignon mais si on veut continuer à lui faire de petits bisous dans le cou, il faut penser à le laver. C’est vrai après tout, même si votre tout-petit ne passe pas ses journées à patauger dans la gadoue, il régurgite son lait caillé partout, il transpire beaucoup et sent parfois un peu le moisi (il faut l’avouer ;) ). Voici des conseils et astuces pour donner le bain à bébé en toute sérénité ! 

Par : Marie Perarnau

Bien entendu, un bébé n’est pas obligé d’aller tous les jours prendre son bain, surtout si la trempette s’apparente à un moment de stress et de hurlements. Tout de même, une baignade une fois tous les deux jours paraît être judicieuse surtout si vous voulez continuer à lui faire des bisous sur le ventre sans vous sentir mal.

 

Évidemment si votre petit est un futur champion de natation et qu’il prend beaucoup de plaisir à patauger dans un fond d’eau tiède, rien ne vous empêche de lui donner un bain par jour, c’est un bien joli moment à partager.

 

Si les premiers bains de bébé ne dépassent pas quelques minutes, vous verrez qu’au fil du temps il appréciera de plus en plus le contact de l’eau et jouera avec ses jouets gicleurs (qu’il se contentera de grignoter dans un premier temps) tout en vous envoyant quelques gobelets d’eau à la figure.

 

Afin de vous faciliter la tâche, voilà quelques petits conseils pour donner un bain efficace tout en évitant de transformer votre salle de bain en succursale de la piscine municipale. 

Votre équipement

Avant toute chose, il vous faut veiller à être bien équipé pour le bain de bébé. En effet, rien de plus désagréable que de se rendre compte que le gel douche spécial « Peau de Bébé Super Douce » est resté sur la table à langer à environ 2 mètres de vous (alors que vous ne pouvez pas lâcher bébé).

 

Il  vous faudra donc à portée de main :
- Une baignoire : vous pouvez opter pour une baignoire Shantala, une pliable, une gonflable, ou un baquet, pour votre grande baignoire ou votre lavabo. Peu importe le récipient pourvu qu’il soit pratique pour donner le bain et qu’il se stocke facilement dans votre salle de bain. 
- Une serviette (et même plusieurs) : pour les premiers bains, optez pour une serviette papillon qui s’accroche autour du cou du parent à la manière d’un tablier. Cela peut paraître gadget mais une fois que vous aurez trempé 18 pulls en prenant bébé contre vous pour lui éviter de frissonner, vous verrez, vous investirez ! Ensuite, une petite cape de bain suffit, on lui protège la tête et on le sèche tout doucement. 
- Un gel douche/savon spécial bébé : sur ce point, vous aurez l’embarras du choix ! A vous de choisir selon vos préférences olfactives, selon que vous préférez un parfum neutre ou une odeur de bébé à la fraise. Privilégiez les marques de qualité, sans savons et hypoallergénique afin de préserver la peau fragile de votre adorable petit bébé. N’hésitez pas à opter pour un flacon pompe qui sera plus facile à manier plutôt qu’un flacon que vous n’arriverez pas à ouvrir (non non, pas avec les dents) ou une savonnette glissante (alors que vous tenez bébé).
- Un thermomètre : même si les mamans multipares testent l’eau du bout du coude d’un air satisfait, optez dans un premier temps pour un petit thermomètre à bain. On en trouve même qui font température extérieure ET du bain, ce qui vous permet de vérifier que votre salle de bain est suffisamment chaude pour recevoir un bébé tout nu et que le bain est à la bonne température pour accueillir également un bébé tout nu !
- Des jouets de bain : n’investissez pas tout de suite puisque bébé ne jouera pas tout de suite avec ses petits animaux gicleurs ou ses gobelets gigognes et se contentera de regarder votre tête s’agitant au-dessus de lui. En grandissant, il saura trouver de quoi jouer et parfois un tupperware et une cuillère font très bien l’affaire !

 

Le bain idéal

Il se déroule au moment de la journée le plus adéquat pour vous et pour votre enfant. Bien entendu, on est toujours ennuyé au départ : avant le repas sachant qu’il va hurler de faim ? Ou après, sachant qu’il risque de régurgiter son biberon + l’eau du bain dans son petit cou tout propre ? Et s’il est fatigué, il va hurler, et s’il est en forme, il va hurler.

 

Bref, au départ tentez quelques moments dans la journée et vous trouverez rapidement le moment qui lui (et vous) convient.

Si votre enfant tousse ou que vous ne vous sentez pas de lui donner un bain, ne culpabilisez en aucun cas et contentez-vous d’une toilette du siège avec de l’eau et du savon spécial bébé ou une lotion.

 

Déroulement optimal

Avec un enfant, cela vaut pour tout : une bonne préparation vous évitera de tout rater.

Le bain de bébé doit être donné avec calme, patience et efficacité. Voilà trois étapes qui vous permettront de gérer au mieux ce moment :

 

Etape 1 : Préparer le Bain de Sa Majesté
Avec un enfant, cela vaut pour tout : une bonne préparation vous évitera de tout rater. De ce fait, organisez au mieux votre table à langer : une grande serviette pour accueillir bébé à la sortie du bain (si vous n’avez pas opté pour la serviette papillon) puis une seconde par-dessus pour savonner votre délicat bébé. A côté : son change pour après le bain et le flacon de gel douche ainsi qu’un gant de toilette si vous l’utilisez.

 

La pièce doit être à bonne température (un petit se refroidit vite) et le  bain à 37°. Côté niveau d’eau, optez pour un remplissage moyen : bébé doit flotter mais inutile de lui proposer une piscine dans laquelle il se sentirait perdu. 

 

Une fois que tout est prêt, foncez (car le bain va rapidement refroidir).

 

Etape 2 : Le bain de sa Majesté est avancé
Votre bébé est déshabillé sur la table à langer et au départ, si vous êtes seul(e) et si votre petit ne tient pas du tout assis, vous pouvez opter pour un savonnage sur la table à langer. 

 

Dès que vous serez plus à l’aise, vous pourrez opter pour un savonnage dans le bain (plus agréable pour l’enfant) mais il est vrai que tant que bébé est tout glissant/mou, il est plus évident de le savonner sur la table à langer, même rapidement.

Un peu de savon sur la main (ou sur un gant) et on commence par la tête et le cou en insistant bien dans les plis. On descend progressivement et on termine ensuite par le siège. Une fois que bébé est savonné et qu’il hurle, attrapez votre petit savonneux en passant une main sous les fesses pour agripper la cuisse et l’autre main dans le dos en maintenant la nuque. Une fois le bébé bien accroché (il est tout luisant de savon donc glissant), on le trempe doucement dans l’eau en commençant par les pieds pour le rincer. Au départ, c’est une manœuvre un peu stressante alors n’hésitez pas à donner les premiers bains à deux, histoire de pouvoir faire intervenir votre fidèle acolyte et de ricaner de votre stress de jeunes parents. 

 

Le rinçage ne doit pas durer très longtemps car les petits ont vite froid et, il faut l’admettre, ne jouent pas franchement dans l’eau. Plus le temps va passer, plus la durée du rinçage va s’allonger (et votre dos va vous faire souffrir) et votre bébé rigoler en tapant des pieds. 

 

Etape 3 : On se rhabille, tout beau, tout propre
Pour sortir votre petit loustic du bain, même technique que précédemment, avec un maintien de la nuque et des fesses. On l’enveloppe dans une serviette douce, soit celle que l’on porte autour du cou, soit celle qui est sous la serviette à savonnage (si vous avez bien suivi l’étape 1.). On sèche bébé en chantonnant une petite chanson, on peut même faire l’andouille en se mettant une couche sur la tête (propre) s’il est en âge d’apprécier votre humour. 

 

Côté plis, on insiste bien parce qu’un pli humide est un pli qui sent rapidement très mauvais. Optez pour une serviette en microfibre comme celles qu’on utilise en randonnée par exemple pour sécher le cou ou les plis du siège. C’est très efficace. Si vous souhaitez masser bébé, c’est le moment alors armez-vous d’une huile pour bébé et faites le profitez d’un petit massage très doux et rapide histoire que son séjour en salle de bain lui soit bénéfique!
Une fois le bain terminé, on garde son petit à la verticale pour éviter les régurgitations (il a pu boire un peu d’eau) et on opte pour un repas, un coucher ou un temps calme (en fonction de l’heure choisie).

 

Lorsque bébé va grandir, le moment du bain va naturellement s’allonger et quelques petits éléments vont venir s’ajouter dans votre baignoire : 
- Un tapis de bain assez long pour lui permettre de poser son délicat fessier sans risque de glissade. Le tapis de bain est à ventouser au mur carrelé pour éviter qu’il ne moisisse.
- Un petit siège de bain quand il commence à tenir bien assis mais qu’il glisse un peu. Cela vous évitera de vous casser le dos à le tenir et le siège de bain lui permettra de jouer sans basculer.
- Des jouets de bain adaptés : des gobelets, des objets mous, des couleurs et des peintures de bain, tout pour rendre le moment sympathique et agréable. Évitez d’accumuler les objets et n’hésitez pas à investir dans un filet pour ranger vos joujoux de bain, ce n’est pas très agréable pour le parent que de s’asseoir sur une baleine en plastique.

 

Après ces quelques conseils, nous vous souhaitons un agréable moment humide avec bébé tout en vous rappelant qu’il est essentiel de toujours garder un œil sur votre petit champion aquatique : on ne laisse jamais un enfant sans surveillance dans son bain, quelle que soit l’urgence. 

 

 

Recevez votre suivi de bébé !

Chaque mois, un point complet sur l’éveil et le développement de votre bébé.

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :