Planet Vertbaudet utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation sur son site et vous offrir des contenus personnalisés. En continuant, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

 

Dormir avec bébé : pour ou contre ?

Dormir avec bébé : pour ou contre ? - Forum Planet Vertbaudet

Il y a ce que l’on dit « Dormir avec bébé, moi, jamais ! », et il y a ce que l’on fait… Que la mère qui ne s’est jamais retrouvée à dormir avec bébé après s’être relevée 6 fois en 2 heures, jette la première pierre aux adeptes du co-sleeping… Et si, tout bien considéré, dormir avec bébé était le meilleur moyen pour qu’il « fasse ses nuits »… entre autres bienfaits ?

Par : Planet vertbaudet

Dormir avec bébé : une idée qui vient de loin !

Dormir avec bébé, ce n’est pas quelque chose dont on se vante dans notre pays ! C’est sûr, si on dit ça au pédiatre, il va nous prendre pour des irresponsables : « vous allez l’étouffer ! ». Et nos amis, ils vont se moquer de nous, dire qu’on cède à tous les caprices de bébé !

C’est le moment de sortir de sa manche quelques statistiques en béton : dormir avec bébé, c’est ce que font 90% des parents chinois, 65% des suédois et 64% des japonais ! Et même si les statisticiens ne se sont pas aventurés si loin, vous pourrez apprendre à vos amis ébahis que les bébés Mayas du Guatemala et que les petits Inuits du Grand Nord, eux aussi, dorment avec leurs parents !

 

Chez nous, on n’enseigne pas aux parents à dormir avec bébé … Bien au contraire ! Le livre de Richard Ferber « Protégez le sommeil de votre enfant » a été un vrai best-seller. La méthodologie qu’il proposait aux parents éplorés ? Laisser pleurer bébé sans le consoler, 20mn le premier soir, 25mn le deuxième et ainsi de suite, jusqu’à ce que bébé ait enfin « appris » à s’endormir seul !

Autre livre, autre best-seller, mais une méthode radicalement opposée ! Avec « The Family Bed » - traduisez « Le lit familial » - Thine Thevenin a lancé la mode du co-sleeping aux Etats-Unis. Sa théorie : dormir avec bébé, c’est tout bon puisque ça favorise l’allaitement maternel, un point capital pour cette animatrice de la Leche League.

Mais alors, qui croire, que faire, et comment ? Quelques éléments pour se décider…

 

Dormir avec bébé : Pesons le pour !

Pourquoi dormir avec bébé ? Eh bien, pour dormir, tout court et tout simplement ! Parce que quand on se lève 5 fois par nuit pour aller dans la chambre de bébé et tenter de le rendormir… on a bien du mal à se rendormir soi-même, et à s’arracher de la couette le lendemain matin ! Alors que si bébé est juste à côté, un p’tit câlin à moitié endormie, et le tout est joué ! Les nuits sont plus sereines, comme en témoigne Hélène, ravie de « profiter ainsi chaque nuit d’un sommeil aussi heureux (…) exempt du moindre doute ou de la moindre inquiétude. » 1

 

D’ailleurs, les parents qui ont choisi de dormir avec bébé jurent que Bibou dort alors comme un vrai chérubin : réveils nocturnes quasi inexistants, rendormissement immédiat, cauchemars et terreurs nocturnes absents… Bref, comme tous les autres mammifères, blotti contre sa maman, le petit d’homme se sent protégé et en parfaite sécurité…

C’est d’ailleurs une idée-force du maternage : l’attachement entre un enfant et ses parents est la base de son équilibre affectif. Dormir avec bébé, ou porter bébé en écharpe la journée, sont les meilleurs moyens de renforcer ce lien ! Une théorie qui passe assez mal chez nous, car la culture occidentale a tendance à valoriser la séparation précoce comme étant un gage de « maturité »...

 

En plus, dormir avec bébé permet de répondre plus facilement à cet autre besoin fondamental : la faim ! Bien sûr, ça ne vaut que si on allaite son enfant… avec le biberon, on n’échappe pas à l’aller-retour vers la cuisine à 4H du matin ! Le co-dodo simplifie l’allaitement nocturne : pendant la tétée, la maman s’allonge sur un côté à hauteur du bébé, puis tous deux se rendorment tout naturellement grâce à l’effet apaisant de la prolactine, une hormone libérée au cours de la tétée. Reste qu’il y a quelques précautions à prendre pour écarter tout risque d’étouffement, comme stipulé dans le guide Unicef « Partager un lit avec votre bébé », destiné aux mamans qui allaitent.

http://www.babyfriendly.org.uk/pdfs/french/sharingbedleaflet_french.pdf

 

 

Dormir avec bébé : pesons le contre !

Un argument peut faire peur aux parents qui souhaitent dormir avec bébé : la mort subite du nourrisson (MSN).  Ces dernières années, les nombreuses campagnes d’information expliquant comment coucher bébé ont heureusement permis de faire baisser le nombre de victimes. Cependant, les causes exactes de ce syndrome sont mal connues. Les experts en sont réduits à avancer des facteurs de risque, et les avis divergent sur le partage du lit parental : cette pratique serait dangereuse, si elle est associée au tabagisme, à la consommation d’alcool, de drogues hallucinogènes ou de somnifères… autant de substances qui font baisser la vigilance des parents.

En revanche, le partage de la chambre, sans partage du lit, permettrait de prévenir les risques de mort subite du nourrisson : la MSN serait en effet liée à une immaturité du mécanisme d’éveil, au cours des phases de sommeil profond. Quand bébé dort près de ses parents, il les entend bouger, se retourner, et son sommeil est plus léger : « ces éveils ou demi-éveils fréquents induits par la présence de la mère seraient donc préventifs de la MSN, d’autant que (…) l’enfant qui dort à côté de ses parents voit sa respiration se synchroniser sur celle de ses derniers1 ».

 

Autre crainte liée au fait de dormir avec bébé : le manque d’intimité au sein du couple ! Là encore, tout dépend des modalités du co-sleeping. Se câliner quand on dort dans le même lit que son enfant, évidemment, ça paraît compliqué ! Si bébé est endormi dans un berceau placé dans la chambre, ça simplifie la manœuvre… Et comme le souligne avec malice Nathalie Roques2, « des parents reposés sont plus disponibles l’un pour l’autre »… et peuvent faire preuve d’ « inventivité » pour se retrouver ailleurs que dans leur lit !

 

Enfin, les parents qui ont choisi de dormir avec bébé se demandent parfois s’ils ne risquent pas de donner de « mauvaises » habitudes à l’enfant. Jusqu’à quel âge peut-on dormir avec son enfant ? Va-t-il réussir à s’endormir seul un jour ? N’est-ce pas gênant pour son développement psychologique ? Il est vrai que l’enfant doit apprendre à se « séparer » un jour de ses parents… Mais ce grand jour ne viendra pas avant qu’il ait 4 ans, au moment du fameux complexe d’Œdipe. Ça laisse le temps de préparer en douceur la grande migration de Bibou, depuis la chambre de ses parents jusqu’à la sienne… quitte à expérimenter les différentes solutions existantes pour dormir avec bébé.

 

Dormir avec bébé, oui mais comment ?

Il existe plusieurs solutions pour dormir avec bébé. La plus radicale, c’est de dormir dans le même lit ! La bonne option, c’est de choisir un lit bas, assez large (1m80) et bien ferme. Et comme on est des parents responsables, on installe bébé entre nous deux ou contre le mur : ça évite les chutes, question de bon sens ! Et bien sûr, on l’a dit, on ne consomme ni alcool, ni tabac, ni drogues…

Autre solution pour dormir avec bébé, le lit dit « en side-car »… Point de courses automobiles derrière tout ça, mais une invention futée qui nous vient des Etats-Unis : il s’agit d’un petit lit à barreaux, ouvert sur un côté, qui se fixe au grand lit de Papa-Maman. Avec le « side-car », vous avez le beurre et l’argent du beurre : bébé est contre vous, mais dans son propre lit ! Il ne peut ni tomber, ni s’étouffer.

 

Enfin, vous pouvez envisager de faire dormir bébé dans la même chambre que vous, mais dans un lit séparé : un berceau pour les nourrissons, un lit à barreaux pour les « moyens » voire – si vous êtes devenue une adepte convaincue du co-dodo – sur un matelas une personne posé au sol, pour un « grand » bébé de 2 ans et quelque. Cette dernière solution permet une transition en douceur : le petit matelas pourra facilement passer de votre chambre à la sienne, quand le moment sera venu… ou quand sera arrivé un nouveau bébé !

 

Sources :

1 Partager le sommeil de son enfant (Jouvence Editions), Claude-Suzanne, Didier Jean-Jouveau

2Dormir avec bébé… en toute sécurité (brochure téléchargeable sur www. cododo.free.fr), Nathalie Roques

Elever son enfant… autrement (La plage éditeur), Catherine Dumonteil-Kremer

 

 

Crédit photo : Graphic Obsession

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :