Planet Vertbaudet utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation sur son site et vous offrir des contenus personnalisés. En continuant, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

 

Découvrez aussi :

Eveil de bébé : les jouets

Eveil de bébé : les jouets - Forum Planet Vertbaudet

Chaque jour, bébé progresse un peu plus sous nos yeux ébahis. A chaque âge son nouvel apprentissage. Plus qu’une distraction, pour notre bébé, le jouet est un véritable outil de travail qui stimule ses 5 sens. Eveiller son enfant à l’aide de jeux s’avère donc primordial pour son développement. Sans aller plus vite que la musique, explorons les différents types de jouets adaptés à chaque période de sa jeune vie.

 

Par : Planet vertbaudet

Le corps de bébé, son jouet d’éveil 1er âge favori 

 

Quel jouet favoriser à la naissance de bébé ? 
On fait simple. Pour un nourrisson, il en faut peu pour être heureux. Il ne bouge pas encore vraiment. Sa vue n’est pas encore bien développée et, dans ses phases d’éveil, son environnement proche représente à lui seul une sacrée nouveauté. Naturellement,  il va faire preuve d’une curiosité insatiable envers son propre corps. Petit à petit, en grandissant, il va mettre à l’épreuve sa souplesse, entremêler ses mains, jouer avec les vibrations de sa voix et surtout, découvrir le monde par la bouche, en y glissant tout ce qui lui tombe sous les doigts… y compris ses pieds ! Peu de jouets sont donc nécessaires au début, on l’aide toutefois  à stimuler ses sens : en le caressant ou encore en écoutant une musique douce, par exemple.

 

 

Hochets, tapis et mobiles, les incontournables jeux d’éveil de bébé à 3 mois

 

A partir de 3 mois, notre bébé commence à suivre les objets des yeux et à les tenir de manière malhabile. Pour répondre à ses besoins moteurs et intellectuels, on lui agence un petit coin avec des jouets doux et colorés, aux formes simples et allongées. Si on le souhaite, on peut opter pour des objets un plus élaborés qui bougent ou produisent du son. De cette manière, le toucher, la vue, et l’ouïe sont sollicités (et pour l’odorat, on vous laisse concocter des bons petits plats ! ). 
Bienvenue au tapis d’éveil, aux hochets légers (que vous ramasserez 10 fois par heure !), aux mobiles lumineux et autres boîtes à musique pour faire venir le marchand de sable. Au contact de ces jouets, le bébé de 3 mois exprime ses émotions et développe le panel de ses réactions : fascination, excitation et apaisement.

L’éveil musical de bébé

 

Le son a toujours accompagné notre enfant.
Dans notre ventre, sa peau percevait déjà les vibrations avant même que son appareil auditif ne soit tout à fait développé.
La puissance d’un son peut à la fois le gêner comme le réjouir. Ses oreilles sont fragiles, alors prudence. Elles se laissent volontiers bercer par des musiques douces, qu’il s’agisse de nos musiques préférées en fond sonore ou des comptines dédiées à son éveil.
L’univers musical est une vraie source d’épanouissement pour notre enfant. On s’aperçoit vite que le moindre jeu de bois qui passe par là devient instrument de musique. Au jeu du tambouriner, claquer, marteler, étonnamment, nos oreilles se lassent plus vite que les siennes. Alors, pour qu’il exprime tout son potentiel mélomane, on opte pour des jouets musicaux adaptés et solides : boîte d’activités sonores, instruments à percussion ou castagnettes. Au début, on évite les petits instruments du type baguettes ou maracas qui auront tôt fait de se retrouver dans sa bouche. Bien entendu, le must du musical reste votre voix qui lui chante une berceuse. De cette manière, vous l’aidez à retrouver son calme ou le mettez sur le chemin des rêves. Bel exploit !
 

Les différents types de jeu  

On constate  clairement un avant et un après 12 mois pour les jeux d’éveil.
Si dans un premier temps, on s’attache à développer les sens et la motricité de notre bébé, viendra ensuite le temps de la créativité et de l’imaginaire.
A moins d’un an, notre enfant est sensible aux matières, manipule les objets suspendus et les peluches. A lui les portiques, tapis d’éveil, les cubes à empiler, les bouliers et autres livres éducatifs ou imagiers. Les jeux de bain, eux entrent en piste aux alentours  de 8 mois, il adore regarder l’eau s’écouler. 

 

Si on devait choisir le meilleur jouet de bébé entre 12 mois et 18 mois ?
Sans doute la ferme et ses animaux qui la composent, ou peut-être ses petites voitures, ou non, sans doute son porteur !
Bref, notre enfant apprend de toute part, tout le temps. Il aime autant explorer la maison (ses placards, ses tiroirs et nos petites boîtes…) que commencer à tenir un crayon pour gribouiller - attention les murs - ! 

 

En grandissant, les jeux d’imitation deviennent ses passe-temps favoris : poupée, dînette, téléphone. Imiter les adultes lui permet d’exprimer ses émotions et de mieux comprendre notre monde. A tous âges, on joue avec lui autant qu’on lui laisse ses moments pour lui permettre des jeux libres et spontanés.
Pour progresser par le jeu, notre enfant doit parfois attraper seul ses jouets et tourner les pages d’un livre. Il se prouvera ainsi qu’il en est capable et se fera plaisir à lui avant tout. Le plus important ! 
 

Comment choisir les jeux d’éveil pour bébé ?

 
Devant la profusion d’innovations dans les rayons jouets, il est parfois difficile de faire un choix.
D’abord, on s’interroge : pour quel usage ?
Notre enfant doit-il stimuler son habileté, sa motricité, la préhension, son raisonnement, sa mémoire, son imagination ?
Ensuite, comme nous connaissons par cœur ses petites habitudes, on se demande : ce jeu lui plaira-t-il ? Matière, taille, couleur, forme ? On passe tout en revue.
On identifie de préférence les jeux qui laissent libre cours à son imaginaire et dans lequel il prendra une part active. Et, enfin, on ne lésine pas sur la sécurité. On examine emballages et étiquettes. On  vérifie que les sigles « CE » et « NF petite enfance » sont bien apposés. On respecte le critère d’âge indiqué sur la boîte par le fabricant.
On ne s’est pas trompés, ses jeux d’éveil, notre enfant les adore.
Quand vient l’heure du tri, on en garde quelques-uns dans un coin, dont on sait d’avance qu’il sera ému de les retrouver dans quelques années !
 

Sources

Elever bébé (édition Hachette), Marcel Rufo, Christine Schilte

Crédit photo : vertbaudet
Recevez votre suivi de bébé !

Chaque mois, un point complet sur l’éveil et le développement de votre bébé.

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :