Planet Vertbaudet utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation sur son site et vous offrir des contenus personnalisés. En continuant, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

 

Découvrez aussi :

L’otite, c’est aussi en été !

L’otite, c’est aussi en été ! - Forum Planet Vertbaudet

En été, les premiers « ploufs » de bébé dans l’eau favorisent souvent la survenue de l’otite externe. Même si elle n’a rien à voir avec celle de l’hiver, cette forme banale et bénigne n’en reste pas moins très douloureuse. Comment l’identifier et la traiter ?

Par : Planet vertbaudet

Entre petites glissades sur le toboggan et premières immersions dans l’eau de la piscine à vos côtés, bébé n’échappe souvent pas à l’otite externe. "Cette inflammation de son conduit auditif externe est directement due à l’irruption puis la macération de l’eau à l’intérieur de celui-ci, explique le docteur Jean-Marc Juvanon, oto-rhino-laryngologiste, membre de la Société française d’oto-rhino-laryngologie. Elle est donc bien différente de l’otite moyenne aiguë, fréquente en hiver, dont l’infection se situe derrière le tympan".

 

L’otite externe s’accompagne souvent d’un gonflement, de sécrétions purulentes et de fortes douleurs qui nécessitent une consultation médicale. Bien souvent, votre petit porte sa main à l’oreille et pleure quand il a mal. Le diagnostic est facile pour le médecin généraliste ou le pédiatre, mais l’ORL peut être amené à aspirer les sécrétions suintantes à l’intérieur de son conduit auditif. Puis il prescrit des gouttes, un antidouleur (antalgique) voire des antibiotiques. "Parfois l’ORL introduit dans l’oreille un petit tampon cylindrique imbibé de gouttes qu’il retire au bout de 48 heures", précise le spécialiste qui conseille un arrêt immédiat des  baignades pendant une dizaine de jours.

 

Pour prévenir tout nouvel épisode d’otite externe chez l’enfant, il est important de respecter certaines règles. "Assurez-vous de l’absence de bouchon de cérumen, recommande le docteur Juvanon. Veillez à ce que Bébé ne soit pas toujours sous l’eau. Appliquez-lui des bouchons protecteurs voire de l’huile d’amande douce dans les oreilles qui empêche l’eau de stagner dans le conduit auditif. Et évitez de lui nettoyer les oreilles avec un coton-tige ou une serviette au contact irritant". Le mieux est encore de l’inciter à vider l’eau de ses oreilles en penchant sa petite tête sur le côté.

 

 

Crédit photo : vertbaudet

 

Recevez votre suivi de bébé !

Chaque mois, un point complet sur l’éveil et le développement de votre bébé.

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :