supercalifragilisticexpialidocious
Bonne nuit !

bienvenue

dans la communauté des futurs et jeunes parents

Bienvenue dans la communauté des futurs et jeunes parents

MON espace à moi !

Se connecter S'inscrire

Découvrez aussi :

La rhinopharyngite

La rhinopharyngite - Forum Planet Vertbaudet
Connectez-vous pour partager cet article avec vos ami(e)s sur Facebook et Google+ !

Partager sur En cliquant sur "Partager", les informations seront publiées sur votre mur Facebook.

Partager sur

Un peu fiévreux, bébé a le nez qui coule et plus ou moins bouché. Et le soir venu, il est pris de toux nocturnes parfois virulentes. C'est sans doute une rhinopharyngite. Comment reconnaître les symptômes et traiter cette maladie star de l'hiver ?

Par : Planet vertbaudet

Cette infection des voies respiratoires est un classique chez le tout-petit dès l’âge de 6 mois. "Elle se caractérise par un écoulement nasal plus ou moins épais et une progressive obstruction nasale due à l'accumulation de sécrétions plus abondantes que d'ordinaire, associés à de la fièvre dont l'intensité est variable, de fréquentes toux nocturnes et éventuellement une voix rauque", relève le docteur François Sevin, ORL pédiatrique.

 

 

La forme banale

Le plus souvent, il suffit de laver le nez de bébé avec du sérum physiologique pour dégager ses fosses nasales et utiliser un mouche-bébé qui aspire les sécrétions. "Si sa température dépasse les 38°5, donnez-lui un médicament contre la fièvre, adapté à son poids, et un sirop fluidifiant vendu en pharmacie dont le but est de décongestionner", précise le spécialiste. En général, la rhinopharyngite disparaît en 3 à 7 jours.

 

 

Les complications possibles

Si la fièvre et l'écoulement nasal plus épais persistent et s'aggravent, et si votre enfant se plaint des oreilles, a mal à la gorge ou a des difficultés à respirer, il peut s'agir d'une surinfection source de nouvelles complications (otite, laryngite, bronchite). Dans ce cas, consultez votre médecin généraliste ou votre pédiatre qui vous proposera un traitement adapté.

 

 

Quand opérer ?

Pendant l'hiver, certains enfants font des rhinopharyngites à répétition tous les 15 jours et gardent sans cesse le nez bouché ou enchaînent les complications. "Il est alors conseillé de consulter un Oto-rhino-laryngologiste (ORL) qui envisagera selon les cas une ablation des végétations (adénoïdectomie) ", recommande le docteur Jean-Marc Juvanon, Secrétaire de la Société française d'ORL. Cette rapide intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie générale nécessite une demi-journée d'hospitalisation. "Même si elle n'empêche pas la survenue des rhinopharyngites, elle permet toutefois d'en atténuer la forme et surtout d'éviter toutes complications", conclut le spécialiste.

 

commentaires (0)

Merci de décrire le plus précisément possible ce que vous souhaitez signaler au modérateur de Planet vertbaudet

envoyer

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :