supercalifragilisticexpialidocious
Bonne nuit !

bienvenue

dans la communauté des futurs et jeunes parents

Bienvenue dans la communauté des futurs et jeunes parents

MON espace à moi !

Se connecter S'inscrire

Découvrez aussi :

Les céréales infantiles : quelles recommandations ?

Les céréales infantiles : quelles recommandations ? - Forum Planet Vertbaudet
Connectez-vous pour partager cet article avec vos ami(e)s sur Facebook et Google+ !

Partager sur En cliquant sur "Partager", les informations seront publiées sur votre mur Facebook.

Partager sur

Après le lait, les céréales infantiles sont un des premiers aliments à être introduits vers 4 mois au moment de la diversification alimentaire. Une fois mélangées au lait, ces farines épaisses et sucrées donnent des boissons, voire des bouillies, qui ont parfois la réputation de faire grossir les bébés. Quelles sont les recommandations actuelles ?

Par : Anne-Laure Guiot

Les céréales infantiles : qu'est-ce que c'est ?

Contrairement au lait, les céréales infantiles ne sont pas indispensables à la croissance, ni à l’équilibre nutritionnel de bébé. "Mais grâce aux glucides complexes qu’elles contiennent, elles constituent une véritable réserve d’énergie pour bébé "glouton". Elles contribuent donc à lui apporter de façon progressive le carburant dont il a besoin pour la journée", indique le docteur Martine Prats, pédiatre.

 

Une fois mélangées au lait, ces farines épaisses et sucrées donnent des boissons voire des bouillies qui sont souvent accusées de faire prendre du poids aux tout-petits.

 

"Contrairement aux idées reçues, elles renferment peu de sucre (environ 1/2 morceau par biberon), soit juste ce qu’il faut pour faire plaisir à bébé sans surcharger son organisme. Il n’y a donc pas de risque de surpoids chez le tout-petit si les quantités sont bien maîtrisées", prévient la spécialiste de la petite enfance. Les céréales infantiles sont également composées d’amidon plus ou moins hydrolisé qui donne une texture fluide (au biberon) et permet ainsi une digestion plus facile.

 

A partir de quel âge ? 

Elles peuvent être introduites dès l’âge de 4 mois et agrémenter le petit déjeuner de bébé pour l’aider à tenir jusqu’au repas suivant et, par conséquent, éviter un grignotage dans la matinée.

 

"Vous pouvez commencer par lui donner une farine instantanée sans gluten et non sucrée à raison d’une, puis deux puis trois cuillères à café dans un voire deux biberons maximum par jour. Puis aux alentours de 6 mois, vous pouvez proposer de petites quantités de farine contenant du gluten, puis de la bouillie plus consistante à prendre à la cuillère, conseille le docteur Martine Prats en citant les recommandations actuelles, valables pour tous les enfants (*).

 

Il est important de les consommer de façon modérée en fonction de la tolérance (constipation, ballonnement, gaz…) et de l’appétit de l’enfant, en veillant à respecter l’apport de 500 ml de lait par jour pour éviter tout inconfort sur le plan digestif. 

 

Les céréales pour bébé sont notamment intéressantes chez l’enfant de 4 à 6 mois qui n’a pas d’apport calorique suffisant via le lait. Comme elles sont riches en glucides complexes, elles peuvent aussi provoquer des déséquilibres nutritionnels chez les enfants au petit appétit : s’ils se gavent exclusivement de céréales, ils boiront moins de lait et peuvent alors rencontrer des problèmes de carences en fer, en acides gras essentiels…

 

Il est donc important que cette consommation de céréales infantiles ne se fasse pas au détriment d’autres apports nutritionnels (lait, légumes, fruits, protéines animales…).

"A l’inverse, si bébé est un gros glouton, il est préférable d’ajouter un volume raisonnable de céréales infantiles, à raison de deux cuillères à soupe par jour dans son lait, pour le rassasier durablement et éviter ainsi tout grignotage", conseille la pédiatre qui précise que le petit déjeuner doit représenter environ 25 % de l’apport énergétique quotidien.

 

Les céréales aromatisées

Quand elles sont aromatisées (vanille, chocolat), les céréales infantiles peuvent permettre aussi de faire accepter le lait aux enfants qui s’en lassent avec le temps. Certains parents demandent aussi à mettre des céréales dans le biberon du soir pour que bébé fasse ses nuits.

"Cet effet n’est absolument pas prouvé, mais il est toujours possible d’essayer à condition de rester raisonnable en terme de quantité", conclut la spécialiste de la petite enfance.

 

 

Découvrez notre sélection spéciale Repas pour bébé sur vertbaudet.fr.

 

Sources

(*) Recommandations de l’Académie américaine de pédiatrie, de la Société française de pédiatrie et de l’European society for paediatric gastroenterology, hepatology and Nutrition (ESPGHAN).

Crédit photo : Getty Images
 

commentaires (0)

Merci de décrire le plus précisément possible ce que vous souhaitez signaler au modérateur de Planet vertbaudet

envoyer

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :