supercalifragilisticexpialidocious
Bonne nuit !

bienvenue

dans la communauté des futurs et jeunes parents

Bienvenue dans la communauté des futurs et jeunes parents

MON espace à moi !

Se connecter S'inscrire

Découvrez aussi :

Les envies d'une femme enceinte

Les envies d'une femme enceinte - Forum Planet Vertbaudet
Connectez-vous pour partager cet article avec vos ami(e)s sur Facebook et Google+ !

Partager sur En cliquant sur "Partager", les informations seront publiées sur votre mur Facebook.

Partager sur

Les envies d'une femme enceinte ? Mais qui n’a jamais entendu parler de « l’envie de fraises », syndrome soi-disant typique qui touche la femme enceinte, particulièrement en plein hiver et à 4h du matin ! En réalité, les envies des femmes enceintes sont bien plus diverses que cela. Certains scientifiques avancent d’ailleurs l’hypothèse selon laquelle ces envies irrépressibles correspondent à des besoins nutritionnels bien réels. Faut-il pour autant céder à toutes ses envies pendant la grossesse ? Petit abécédaire des envies à suivre et des envies à fuir…

Par : Constance Vasse

A comme Alcool

Dans notre pays d’amateurs de vin, on entend toujours dire qu’un verre par jour, c’est bon pour la santé ! Eh bien, qu’on se le dise, cette affirmation est totalement fausse pour la femme enceinte ! En effet, l’alcool bu par la maman passe directement dans le sang du fœtus à travers le placenta. Le risque pour ce petit être en formation : le syndrome d’alcoolisme fœtale, qui provoque retard mental, malformations, troubles du développement et de l’apprentissage…

 

Il ne vous viendrait pas à l’idée de verser du vin rouge ou du champagne dans un biberon, non ? Alors de même, enceinte, faites une croix sur vos éventuelles envies d’alcool pendant la grossesse ! D’ailleurs, comme pour le tabac, le législateur impose désormais aux fabricants de faire figurer sur les bouteilles une mise en garde, rappelant les méfaits de la consommation d’alcool pendant la grossesse.

 

C comme Café

Enceinte, vous pouvez céder à vos envies de caféine, mais de manière modérée ! Le café n’est pas toxique en soi, mais une trop grande quantité de caféine risquerait d’ « énerver » un peu trop votre bébé ! Limitez-vous à 1 ou 2 tasses par jour, pas plus ! La Nature étant plutôt bien faite, beaucoup de femmes enceintes sont d’ailleurs naturellement écœurées par l’odeur du café…

 

C comme Cola

Certes, un vieux truc de Grand-Mère veut que le cola soit un remède souverain en cas de nausée. Pour autant, ne cédez pas trop à vos envies pendant la grossesse dans ce domaine car cette boisson cumule bien des inconvénients dans votre état : trop excitante pour le fœtus en raison de sa teneur en caféine, elle est également riche en sucre… Ce qui risquerait de vous faire prendre plus de kilos que vous ne le souhaitez !

 

D comme Dormir

Voilà une envie "type" de femme enceinte qui ne vous quitte pas au cours du premier trimestre ! La faute en est à la progestérone, une hormone sédative. Une fois n’est pas coutume, cédez à cette envie aussi souvent que vous le pouvez.

 

C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de piquer un petit somme au bureau, alors qu’on cherche précisément à rester discrète sur son état ! Mais bien dormir enceinte n'est pas chose facile ! Solutions de compensation : vous coucher plus tôt le soir, faire des siestes express dans les transports en commun, ou la grasse-matinée le week-end…

 

F comme Fraises

A priori, manger des fraises ou d’autres fruits, c’est une envie relativement inoffensive. Un bémol pendant la grossesse : comme pour les légumes, veillez à bien laver les fruits, ou à les éplucher si nécessaire, pour éviter les risques de listériose ou de toxoplasmose. N’oubliez pas non plus qu’il ne faut pas abuser des fruits, en raison de leur teneur en sucre. Mais en cas d’envie pressante de barre au chocolat, une pomme reste une alternative tout à fait raisonnable !

 

F comme Fromage

Enceinte l’envie de fromage, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Car, comme les autres produits laitiers, le fromage constitue un apport en calcium intéressant. Attention néanmoins de consommer exclusivement des fromages pasteurisés. En effet, les fromages au lait cru sont susceptibles d’être porteurs du germe de la listériose, maladie responsable de prématurité. Pour la même raison, oubliez les fromages à la coupe au profit des produits en libre-service. Ces précautions prises, à vous le camembert pasteurisé tartiné de beurre de cacahuètes ou autre substance étrange… Dans le domaine des envies, on sait que l’imagination des femmes enceintes est sans limites !

 

F comme Fruits de mer

C’est votre chéri qui va être content, quand il saura que vous ne pourrez en aucun cas exiger deux douzaines d’huîtres sur le champ ! Eh oui, enceinte, on évite le plateau de fruits de mer pour ne pas attraper l’hépatite A. Mais la partie n’est pas perdue : vous vous rattraperez après la naissance, en cure de thalassothérapie ! C’est votre chéri qui va être ravi !

 

G comme Grignoter

Non, enceinte, on ne doit pas manger pour deux ! Dommage, vous n’avez pas de bonne excuse pour céder à vos fringales de petits gâteaux ou de barres chocolatées… Enceinte, 4 repas par jour - avec une bonne hygiène alimentaire - sont suffisants. Néanmoins, au cours du premier trimestre, pour combattre les nausées, vous pouvez fractionner vos repas au cours de la journée. Fractionner vos repas et non pas manger plus, l’équation n’est pas la même !

 

O comme Œuf

Se relever pour se faire un œuf sur le plat à 2H du matin…  Voilà une envie de femme enceinte presque raisonnable, à condition de remplacer l’œuf sur le plat par un œuf dur ! En effet, comme la viande ou le poisson cru, les œufs mal cuits peuvent vous transmettre la salmonelle. À éviter, donc… Attention également aux œufs crus « cachés » dans les desserts, les gâteaux, la mousse au chocolat, etc.

 

P comme Pleurer

… Et P comme Paradoxe ! Parce que bizarrement, alors qu’on devrait nager dans le bonheur avec cet heureux événement, on a très souvent envie de pleurer au début de la grossesse. Globalement, la femme enceinte connaît une phase d’émotivité au cours du premier trimestre dont la cause est peut-être hormonale, mais pas seulement. On peut aussi attribuer cette sensibilité extrême aux (nombreux !) bouleversements impliqués par la grossesse. Du corps au couple, en passant par la vie quotidienne, tout change quand on attend un bébé, et tout changera encore plus quand il sera là. Il y a de quoi être un peu psychologiquement fragilisée. Être enceinte au quotidien, pas toujours facile !

 

P comme Pause-Pipi

Plus vous avancez dans la grossesse, et plus l’embryon appuie sur votre vessie. Du coup, mécaniquement, vous avez envie de faire pipi très souvent ! Ce petit désagrément ne doit pas vous inciter à limiter votre consommation en eau. Au contraire, pour prévenir les infections urinaires du troisième trimestre, buvez bien – 1,5 litre d’eau par jour au minimum - et allez aux toilettes fréquemment pour éviter la stagnation d’urines, donc de bactéries, dans votre vessie.

 

R comme Relations sexuelles

Techniquement, et sauf contre-indications médicales, il n’y aucun danger à faire l’amour enceinte, le bébé étant parfaitement protégé par le muscle utérin et le col. Sur un plan psychologique, le désir est une alchimie fragile qui connaît parfois des bouleversements au cours de la grossesse. La libido des partenaires peut augmenter ou baisser, selon leur perception personnelle des transformations du corps de la future maman : ce corps appréhendé comme « trop maternel » peut bloquer certains couples, tandis que d’autres, à l’inverse, découvrent une nouvelle complicité à travers cette féminité épanouie. Dans tous les cas, il est primordial de parler de ses envies pendant la grossesse, ou de son manque d’envie, pour faire de la grossesse un moment d’intense complicité au sein du couple.

 

S comme Saucisson

Si la charcuterie vous attire, méfiance à plus d’un titre. D’abord, comme pour le fromage, interdisez-vous le rayon « à la coupe » et ses menaces de listériose. Même emballée, la charcuterie n’est pas sans danger pour la femme enceinte : sa forte teneur en sel peut vous conduire à la rétention d’eau ou l’hypertension. De plus, et ce n’est un secret pour personne, la charcuterie est grasse… De la modération avec les charcuteries, donc : « une tranche de saucisson, ça va, trois, bonjour les dégâts ! »

 

T comme Tabac

Tabac et grossesse ne font pas bon ménage ! Les gynécologues ont longtemps fait preuve d’une certaine indulgence avec les futures mamans fumeuses, autorisant 4 ou 5 cigarettes par jour pour « éviter le stress ». Sachez-le, le mieux pour votre bébé, c’est 0 cigarettes par jour ! Lorsque vous fumez, l’embryon est privé d’oxygène et son rythme cardiaque s’accélère. De plus, vous augmentez le risque d’accoucher d’un bébé prématuré. Même si cela vous est difficile, essayez de combattre votre envie de fumer pendant la grossesse. Et avec un peu de chance, les nausées vous couperont net tout goût pour la nicotine !

 

 

Chaque semaine, recevez gratuitement votre suivi de grossesse personnalisé : conseils , astuces forme & beauté, votre évolution et celle du bébé… Toutes les bonnes infos pour se préparer à devenir maman et accueillir bébé !

 

 

Crédit photo : Fotolia

 

 

commentaires (0)

Merci de décrire le plus précisément possible ce que vous souhaitez signaler au modérateur de Planet vertbaudet

envoyer

Tiens !

ça peut m'intéresser aussi :